Faut-il renoncer à Facebook ?

FacebookEmailPartager/Marquer
Facebook, recette incontrôlée

Facebook, recette incontrôlée

On entend dire tout et son contraire sur Facebook. L’affaire du “vrai-faux” bug a de nouveau relancé les débats. Au final, ce qui est sûr, c’est que la confusion règne sur ce site, et le pire, c’est que c’est voulu !… Je m’explique…

Mais d’abord, faisons un peu le point sur la question posée en titre : “Faut-il renoncer à Facebook ?”, ou, posée autrement : “A-t-on besoin de Facebook ?”.

Les raisons qui pourraient justifier mon besoin de Facebook :

  1. En tant que blogueur, Facebook est considéré comme un bon moyen de promotion.
  2. Facebook permet de partager des photos ou des informations avec mes amis et ma famille.
  3. Presque tout le monde est sur Facebook et pas forcément ailleurs. Si un de mes proches publie sur Facebook, je n’ai pas d’autre choix, pour y accéder, que de m’inscrire et de me connecter à son groupe d’amis.

Les raisons qui pourraient me pousser à renoncer à Facebook :

  1. Facebook a tout fait pour compliquer les choses, de façon à ce que l’on partage le maximum de choses avec le maximum de monde, sans forcément s’en rendre compte. Moi, j’aime les choses claires.
  2. Je veux pouvoir choisir très précisément ce que je partage et avec qui. Le concept mis en valeur par Facebook, ce serait plutôt : je fais partie d’un groupe qui a le droit de tout voir et tout savoir. C’est un peu “tout ou rien”.
  3. Toutes les données que je mets sur Facebook ne m’appartiennent pas. C’est Facebook qui décide à tout moment de ce qu’il veut faire de ces données : comment les présenter, comment s’en servir (publicité par exemple), comment les partager, etc.
  4. Avec sa fonction “Retrouver des amis”, Facebook nous encourage à lui dévoiler et à lui faire utiliser tout notre carnet d’adresses. Un clic de trop et ce sont des dizaines de contacts qui reçoivent une invitation et des relances. Je connais une personne (pourtant expérimentée) à qui c’est arrivé. Quand j’ai vu l’enchaînement des écrans, j’ai compris : au lieu de nous aider à prévenir ce genre d’erreur, Facebook fait tout pour nous pousser à la faire !…
  5. Il existe beaucoup d’autres méthodes pour partager ses informations et données.

Abstinence complète ?

Au final, le problème est assez complexe. Il est effectivement pratique d’échanger à travers des réseaux sociaux. Mais on aimerait en avoir une maîtrise un peu plus précise et claire.  Communiquer avec tout le monde sur un site unique, c’est plus simple. Mais du coup, cela conduit à un monopole un peu trop extrême à mon goût, surtout quand je vois que la philosophie et l’ergonomie du site ne va pas toujours dans le sens de mes intérêts.

Alors, que faire ? Le jeu en vaut-il la chandelle ? Dois-je considérer les inconvénients comme mineurs et profiter des avantages supposés magnifiques ?

Pour l’instant, j’ai décidé de laisser à l’abandon le compte Facebook que j’avais ouvert il y a quelques années. Je n’ai pas fermé mon compte pour autant. Il peut me servir occasionnellement. J’ai juste coché toutes les options de confidentialité, pour me rendre invisible. J’ai d’ailleurs pu constater le jeu de piste instauré par Facebook pour pouvoir y parvenir pleinement. C’est hyper facile de tout montrer, mais il faut être Einstein pour tout cacher. Et même Einstein pourrait se faire avoir, parce que Facebook rajoute régulièrement des petits pièges : on croyait avoir tout coché, mais de nouvelles cases apparaissent…

Ceci dit, j’ai laissé les boutons “J’aime” et “partage” Facebook un peu partout sur mon blog. Je suis très heureux d’accueillir ces quelques visiteurs supplémentaires. :)

De façon générale, mon approche reste pragmatique et non extrémiste. J’ai parfois critiqué aussi Google sur ce blog, mais je l’utilise pourtant beaucoup. Je m’intègre au monde qui m’entoure. D’ailleurs, je ne suis pas farouchement contre Google ou Facebook. J’aurais juste aimé un peu moins de monopole. Malheureusement, la tendance va vers une concentration encore plus grande. Dans le domaine des mobiles, le jeu des applications pré-installées favorise la domination des géants.

Où partager ses infos alors ?

Pour le sujet qui nous préoccupe sur ce blog -  le partage -, je considère qu’il existe de nombreuses alternatives préférables à Facebook. La question à se poser, c’est : qu’est-ce qu’un réseau social et à quoi sert-il ? Quand on répond à cette question, on entrevoit très vite toutes sortes de solutions tout aussi attractives et enthousiasmantes :

  • applications de media sociaux : blogs, wikis, “social bookmarking”, applications de partage de photos et vidéos
  • réseaux sociaux privés ou thématiques,  etc.

Je vais continuer à explorer toutes ces solutions sur ce blog. Je suis en train d’en tester plusieurs. Suivez-moi, je vous en parle d’ici peu…

Et vous, utilisez-vous Facebook ? Le considérez-vous comme un moyen pratique pour partager des photos, par exemple ?

J'ai encore un truc à vous dire...

9 comments to Faut-il renoncer à Facebook ?

  • Initialement, la plupart des personnes qui choisissent Zaclys, plutôt que Facebook ou Google+, le font pour ces raisons.

    J’ai personnellement déjà fait la même expérience que vous pour désactiver un compte Facebook à l’époque où il n’y avait pas encore la fonction de suppression de compte. Je vois bien ce que vous voulez dire :-)

  • Je crois bien qu’il existe d’autres réseaux sociaux que Fb, moins connus donc moins fréquentés, peut-être plus compliqué ou pas. J’ai 2 ou 3 comptes que j’utilise pas du tout; je suis pas invisible pour ceux qui me rechercherait (puisque Fb envoie des mails lors d’une connexion be friend.)
    C’est super pratique sur la simultanéité : plusieurs “amis” qui discutent (de généralités) sur le moment en partageant liens et photos avec la possibilité de nouveaux arrivants “hors amis” dans la discussion. comme dans un forum.
    Mais pour se rendre invisible, c’est quasi-impossible : tu commentes une photo et voilà ton compte qui “apparaît” aux yeux de tous.
    “FB n’est pas privé” je me dit comme leitmotiv…
    Mais n’est-ce pas le principe d’internet lui-même de connecter/lier en réseau les uns aux autres ? Bientôt on n’a plus besoin d’être informaticiens pour trouver quelqu’un : nos noms apparaissent sur des sites d’institutions publiques comme celle des facultés !
    (je suis peut-être un peu hors sujet mais c’est dit, en passant, donc…)
    (ps: C’est un bon blog d’info sur le large sujet du web : ça fait réfléchir ! bonne continuation.)

    • Merci pour le compliment ! Oui, faire réfléchir fait partie des objectifs de ce blog ! Aussi bien pour moi-même que pour mes lecteurs… J’ai conscience que sur internet, on n’est pas toujours anonyme, mais je pense qu’on doit pouvoir choisir son mode de communication : personnel (à travers les courriels, la messagerie instantanée ou d’autres moyens), ou public (via les blogs, les forums, entre autres).

      Le problème du concept Facebook (et d’autres), c’est que c’est basé sur l’idée : “pour communiquer ensemble, soyons tous sur le même site…”. Ne pourrait-on pas communiquer avec des sites différents ?

      C’est le principe du courriel, par exemple, qui a bien vécu, qui vit encore bien, mais qui a besoin effectivement d’un ou plusieurs successeurs.

      C’est aussi le principe des blogs avec les commentaires. Je vois d’ailleurs beaucoup de blogueurs succombés aux sirènes de Diskus, qui essaye de rassembler tous les commentaires de blogs sur un même site : je n’apprécie pas vraiment ce concept… Je préfèrerais une solution moins contraignante et optionnelle, gérée dans WordPress, par exemple : quand on posterait un commentaire, on pourrait cocher ou décocher une case, pour accepter de voir un lien vers ce commentaire, depuis notre blog perso ou un autre site au choix…

      Les flux RSS sont aussi une manière intelligente de syndiquer des contenus épars, sur un même écran. Dommage que ce système ne bénéficie pas du succès qu’il mériterait, notamment chez le grand public. D’ailleurs, j’ai lu récemment un article sur le “j’aime” de Facebook, qui auparavant avait le même effet qu’un abonnement à un flux RSS, mais ce n’est plus le cas : maintenant Facebook fait payer pour diffuser les infos aux “fans”… Encore une preuve qu’il vaut mieux un bon standard, comme le RSS, que dépendre de la bonne volonté d’un seul et unique site.

      Je me rends compte que mes commentaires sont presque aussi longs que de vrais articles. Dans un sens, pourquoi pas, comme ça, j’ai un article de base pour les plus pressés et une extension pour ceux qui veulent approfondir. ;) N’hésitez pas à participer vous aussi à la discussion ! Promis, je ne vous spammerai pas, comme Facebook le fait dès que vous éternuez (que dis-je, dès que vous respirez)… :)
      Olivier a publié : [Vidéo] A vous de créer le web ! (Avec ou sans Google…)My Profile

  • Bonjour Olivier et félicitations pour ton site qui référence tous les sites de stockage et de partage.

    Je suis tout à fait d’accord avec vous dans cet article. D’ailleurs c’est exactement les raisons qui nous ont motivé à créer Jiwix. Par défaut, aucun contenu n’est partagé. Au moins le positionnement est clair. La configuration des préférences tient sur une toute petite page et n’évolue pas tous les matins.

    Depuis novembre 2012, c’est maintenant possible de stocker, sauvegarder, partager de gros fichiers (photo, video, audio et documents).

    Nous espérons que les nouvelles fonctionnalités te séduiront.

  • Sans vouloir faire de la paranoia, le probleme de Facebook est qu’on a pas vraiment le controle sur les données. Tout est stocké aux USA avec la possibilité du gouvernement US de ficher les gens en utilisant ces données. Avec un pays democratique, ca va, mais que se passerait-il si c’était un pays moins sympathique. Idem pour les photos qui sont stockées et partagées sans trop de controle.
    Développement a publié : Comparatif des 10 solutions pour avoir des tirages photos gratuitsMy Profile

  • J’y suis mais j’accroche pas trop il y a aussi bien des pros que des rigolos, est ce que leur modèle économique est rentable d’ailleurs moi je n’ai jamais rien acheté sur facebook.

  • Top

    C’est un débat très intéressant, si un autre réseaux social qui nous exposerait moins et qui serait tout aussi populaire se présentait, je serais cliente.
    Top a publié : Ce qu’on peut faire avec un curryMy Profile

Leave a Reply

  

  

  


*

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

CommentLuv badge