Taskfreak : 10 raisons d’y penser pour ne plus jamais rien oublier

todo list (liste de choses à faire)Personnellement, je suis fan des applications de gestion de tâches. On les appelle aussi des “todo lists”, que l’on peut traduire par “liste de choses à faire”. J’ai testé pas mal de ces logiciels. Tous ont leurs qualités et leurs défauts. Taskfreak n’échappe pas à la règle. Mais il a des avantages indéniables. Voici 10 raisons qui peuvent vous donner envie de l’essayer :

1) Simplicité exemplaire !

Pour ce genre d’outil, la simplicité est primordiale. S’il vous faut 30 clics et 10 minutes de prise de tête à chaque fois que vous voulez noter une chose à faire, alors, c’est sûr, autant laisser tomber. Là, ce n’est pas le cas. Quelques secondes suffisent pour noter chaque tâche.

2) En ligne

Taskfreak est accessible en ligne, depuis n’importe quel ordinateur. C’est important pour un outil qui doit pouvoir nous rappeler les choses importantes à tout moment.

3) Libre et open source

C’est peut-être un détail pour vous. Mais c’est un avantage non négligeable : libre, ça veut dire gratuit, pérenne, installable où on veut, autant de fois qu’on le veut. Pour les plus bidouilleurs, on peut même le modifier.

4) Installable en quelques clics, grâce à Softaculous

Pour utiliser cette application en ligne, il vous faut un espace web, de préférence chez un hébergeur. S’il inclut Softaculous dans ses services, vous avez de la chance, car vous allez pouvoir installer Taskfreak en quelques clics seulement.

Vous pouvez aussi l’installer sur votre ordinateur, mais il vous faut alors installer les logiciels permettant d’avoir un serveur web (“LAMP” ou “WAMP”). C’est faisable, mais je ne le conseille pas aux débutants.

5) Organisation des tâches en “contexte” et “projets”

Si vous êtes une entreprise, c’est forcément utile. Si vous êtes un particulier, c’est également appréciable de pouvoir séparer les différents types de tâches : professionnelles, personnelles, familiales, ou liées à un projet particulier. Par exemple, si vous êtes blogueur, vous pouvez gérer la liste de vos projets d’articles… Vous pouvez aussi faire votre liste de courses. Ou votre liste de choses à emporter en vacances.

6) Multi-utilisateurs

Quand vous créez une tâche, vous pouvez l’affecter à vous-même (par défaut) ou à un autre utilisateur. De quoi organiser la vie en communauté, que ce soit votre entreprise, votre association, votre famille, ou votre projet entre amis.

7) Niveau de confidentialité paramétrable

Chaque tâche peut être définie comme “publique” (visible par tout le monde), “interne” (visible seulement par les personnes enregistrées au service) ou “privée” (visible seulement par vous). Voici un exemple de vue publique, dans le cadre d’un projet de développement logiciel.

8 ) Plugins, pour ajouter des fonctions

Il est possible d’installer des plugins (extensions) pour ajouter de nouvelles fonctions. Exemple : un système de notification par courriel.

9) Disponible en version française

Oui, oui, je sais, vous me direz que de toutes façons vous maîtrisez bien l’anglais… Si c’est le cas, bravo et tant mieux ! Quoiqu’il en soit, c’est quand même plus agréable de naviguer dans un logiciel écrit en français, sur notre vieille terre gauloise (entre autres !). Logiciel libre rime de plus en plus avec nombreuses traductions, preuve d’une grande implication de la communauté. Actuellement, Taskfreak compte 24 traductions et ce chiffre augmente régulièrement…

10) Démos en ligne

  • Autre possibilité, si vous avez 8 minutes devant vous, vous pouvez aussi jeter un coup d’oeil à la vidéo ci-dessous. Le son est en anglais et un peu faible, mais la vidéo permet de voir l’enchaînement des écrans. A regarder de préférence en plein écran (cliquez sur l’icone en bas à droite).

Conclusion :

Ce logiciel a bien des qualités. C’est un bon exemple de logiciel libre de qualité que l’on peut installer facilement sur hébergement web.

Il a aussi quelques défauts, dont certains peuvent vous bloquer :

  • Pas de prise en compte des mobiles. On rêverait d’une application Android qui synchroniserait les données automatiquement, par exemple Mais pour l’instant, aucune bonne âme courageuse ne s’est collée à ce développement…
  • Certaines personnes pourraient préférer un logiciel plus complet, mais aussi plus complexe. C’est mon cas. Je suis passé à Feng Office. Mais il ne joue pas dans la même cour. Il permet beaucoup plus de choses, mais demande plus d’apprentissage.
  • Vous pourriez aussi préférer un logiciel encore plus simple, avec juste le strict minimum, sans fioriture, utilisable immédiatement. Si c’est le cas, ne bougez pas, je crois avoir trouvé ce qu’il vous faut. Je vous en reparle très bientôt.

Et vous, êtes-vous tenté par Taskfreak ou un autre logiciel de ce type ?

Dites-moi le genre de logiciel ou quelle fonctionnalité vous intéresse le plus. J’en tiendrai compte pour mes articles à venir.

Crédit photo : Breahn Foster.

J'ai encore un truc à vous dire...

4 comments to Taskfreak : 10 raisons d’y penser pour ne plus jamais rien oublier

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  


*

CommentLuv badge